Au Brésil, nus à vélo pour sensibiliser les automobilistes

17 mars 2023 à 06h10 - 193 vues

Découvrez Pedalada Pelada, un mouvement de cyclistes nus au Brésil qui utilise leur corps pour attirer l'attention sur les problèmes de sécurité routière et d'environnement. Apprenez-en plus sur leur message et leur impact sur la société brésilienne, ainsi que sur les raisons pour lesquelles ils ont choisi d'utiliser la nudité comme moyen de protestation.

Avec ou sans casque, les fesses à l'air sur la selle, une trentaine de cyclistes bravent la pluie à Sao Paulo, plus grande mégalopole d'Amérique latine, pour sensibiliser les automobilistes sur leur "vulnérabilité" face aux accidents de la route.

En début de soirée sur l'Avenue Paulista, artère la plus emblématique de la capitale économique du Brésil, la plupart sont dans leur plus simple appareil, mais certains, plus pudiques, préfèrent pédaler en string ou autres sous-vêtements.

L'un d'eux est nu comme un ver, le corps entièrement enduit de vert et une chapka sur la tête.

Ils ont répondu à l'appel de la Pedalada Pelada (pédale à poil, en traduction libre), déclinaison brésilienne du mouvement mondial World Naked Bike.

"Nous sommes nus sur une des plus grandes avenues d'Amérique latine, nous montrons que nous sommes vulnérables face à la force, la violence des voitures", dit à l'AFPTV Allis Bezerra, photographe barbu de 41 ans.

"Ce mouvement sert à montrer à la société à quel point nous sommes importants. En utilisant le vélo comme moyen de transport, nous retirons du trafic de la ville une voiture qui pollue l'environnement", ajoute-t-il.

Andresa Aguida, artiste de 43 ans, se fait peindre sur le ventre le message "pédalage durable", avant de s'élancer seins nus sur l'Avenida Paulista.

"Les automobilistes nous manquent de respect quand on est à vélo, ils klaxonnent et semblent nous dire: +Avance, sinon je t'écrase+", confie-t-elle.

Selon une étude de l'Association brésilienne de médecine du Trafic routier (Abramet) publiée en juin dernier, plus de 16.000 accidents entraînant des hospitalisations de cyclistes dans un état grave ont eu lieu au Brésil en 2021, soit 44 par jour en moyenne.

Une nouvelle manifestation du mouvement Pedalada Pelada aura lieu à Rio de Janeiro samedi prochain.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article