Les critiques d'Emmanuel Macron sur sa politique africaine : deux poids, deux mesures et ingérence dans les affaires intérieures

06 mars 2023 à 06h39 - 259 vues

Tous admettent, cependant, que les concessions d’Emmanuel Macron à l’Afrique sont, de loin, plus importantes que celles de ses prédécesseurs à l’Élysée. En effet, depuis son arrivée au pouvoir en 2017, le président français a manifesté une volonté de renouveler la relation franco-africaine en mettant l’accent sur la coopération économique et le développement durable.

Cependant, malgré ces efforts, Emmanuel Macron continue à peiner à faire aimer la France sur le continent africain. Les plus intransigeants lui reprochent de toujours faire les mêmes erreurs que ses prédécesseurs, comme l’ingérence dans les affaires intérieures des États africains et le soutien à des régimes autoritaires.

Sur le sujet du troisième mandat présidentiel, les coups d’État et les régimes fréquentables, Emmanuel Macron est souvent accusé d’avoir deux poids, deux mesures. Les Africains de l’Ouest reprochent également au président français de s’être immiscé dans le projet de monnaie ouest-africaine, pour mieux le plomber.

Un autre exemple est la Commission d’enquête sur le rôle de la France dans la répression des maquis de l’UPC. Pourquoi le Cameroun, et pas Madagascar, hormis le fait que le président Macron était, il y a peu, en visite à Yaoundé ? Si l’objectif est de vider les contentieux de la violence coloniale, alors pourquoi passer certaines par pertes et profits ?

Malgré ces critiques, Emmanuel Macron continue à travailler sur l’amélioration des relations entre la France et l’Afrique. Il est important de noter que la politique africaine de la France est un sujet complexe et difficile qui nécessite des efforts de toutes les parties pour résoudre les défis auxquels l’Afrique est confrontée.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article