Du père en fils

26 avril 2021 à 07h39 - 99 vues

En réalité, nous savons très peu de choses sur cet officier militaire, qui n'a pas encore 40 ans, et qui dirige aujourd'hui le Tchad.

Né en 1983, le général Mahamat Idriss Déby Itno est l'un des fils du défunt président Idris Deby. On le surnomme Mahamat Kaka, parce qu'il a été élevé par sa grand-mère. Kaka veut dire grand-mère dans l'arabe local tchadien. Le défunt président était un musulman, marié plusieurs fois, avec une famille nombreuse.

Au moment de la mort de son père, il était à la tête de la garde présidentielle

Le jeune Deby a eu une longue carrière militaire qui l'a vu monter rapidement en grade.

Il a reçu une formation militaire au Tchad au milieu des années 2000, suivie de trois mois au lycée militaire d'Aix-en-Provence, en France, 

Soldat aguerri, il a participé à plusieurs opérations militaires tout au long de sa carrière.

En effet, Mahamat Idriss Deby Itno participe en 2009 à la bataille d'Am Dam, contre son cousin Timan Erdimi, neveu du défunt président, dans l'est du Tchad.

A 37 ans, il a l'âge que son père avait lorsqu'il prenait le pouvoir par un coup d'État militaire en 1990.

Sam Murunga,  affirme que le général Kaka a la réputation d'être discret et de fuir les feux de la rampe, contrairement à certains de ses demi-frères.

"Il est très respecté par les militaires de carrière", Mahamat Adamou, journaliste basé à N'Djamena.

Il était apparemment en première ligne avec son père lorsque ce dernier a été blessé au combat contre les rebelles du FACT dans la province occidentale de Kanem la semaine dernière.

_118146061_7326abc7-29d3-4211-827e-60ba04b7dac0.jpg (65 KB)

Néanmoins, il faut dire que le nouveau leader du Tchad n'était pas une personnalité publique de premier plan pendant la présidence de son père. Mais, il a assuré la sécurité présidentielle et était au cœur de l'arsenal militaire dont disposait le régime.

LIRE AUSSI: QUI A VRAIMENT COMMANDITÉ LA MORT DE THOMAS SANKARA?

Malgré son manque apparent d'expérience gouvernementale, Mahamat Deby Itno a la charge de conduire une transition militaire de 18 mois.

Selon le porte-parole de l'armée, le Colonel Azem Bermandoa Agouna, cet organe de transition que dirige Deby-Fils a pour mission d'assurer l'intégrité territoriale et la sécurité du pays «dans cette situation de guerre contre les terroristes et les forces du mal ».

On ne sait pas encore si ce nouveau chef du Conseil militaire de transition (CMT) a des ambitions politiques personnelles.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article