"On attendra pas Macron pour nous réveiller et réaliser ce que l'on a décidé"

14 octobre 2021 à 08h01 - 154 vues

Sur internet, difficile de passer ces derniers jours à côté de la vidéo du discours de Ragnimwendé Eldaa Koama, donné lors du dernier sommet Afrique-France à Montpellier.

La jeune burkinabè qui dès l'entame de son propos prévient que son ''interpellation sera celle de la vérité, de la sincérité et de la franchise'', est la nouvelle sensation des réseaux sociaux en Afrique francophone.
Elle commence en dénonçant ''un vocabulaire dévalorisant'' des autorités françaises dans leurs échanges avec l'Afrique, avant de poursuivre en disant "si la relation entre les pays d'Afrique et la France était une marmite, sachez qu'elle est très sale, cette marmite...''
''...Si vous refusez de la laver, si vous voulez quand même préparer là-dedans, je ne mangerais pas, nous ne mangerons pas, l'Afrique ne mangera plus!''
Ces mots de Ragnimwendé Eldaa Koama au président français et repris en boucle par les médias l'ont propulsé sous le feu des projecteurs.

C'est que la jeune burkinabè n'en est pas à son coup d'essai. Elle est une habituée des compétitions d'art oratoire, une de ses passions. ''J'ai toujours vu les conversations comme les parties les plus intéressantes de la journée, quand j'écoute quelqu'un j'arrive à vivre au travers de ce qu'il dit’’.

Coach et formatrice, Ragnimwendé Eldaa Koama est entrepreneure dans l'évènementiel et présidente de l'association Fenêtre d'Afrique qu'elle a fondée, et qui a pour objectif la promotion du patrimoine africain. Elle est titulaire d'un master en management des systèmes informatiques et d'une licence en ingénierie des travaux informatiques.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article